La Nuit au musée : Le Secret des Pharaons

Larry Daley, le gardien du musée de New York, est bien embêté. En effet, le cartouche magique qui fait revivre les objets inanimés durant la nuit subit une sorte de corrosion. Tous ses amis nocturnes sont en danger. Il se renseigne auprès du pharaon Ahkmenrah, mais celui-ci lui apprend que seul son père connait le secret de l'artefact magique. En route donc pour le Museum d'Histoire Naturelle de Londres, où sont conservées les momies parentales ! C'est accompagné de son fils, mais aussi de ses amis le Président Roosevelt, la squaw Sacajawea, Attila le Hun, Jedediah et Octavius, Ahkmenrah, Laaa le Néandertalien, ainsi que le singe Dexter, qu'il va vivre de nouvelles aventures...

Night at the Museum : Secret of the Tomb (2014, 1h37), film anglo-américain de Shawn Levy, avec Ben Stiller, Robin Williams, Rebel Wilson, Steve Coogan, Owen Wilson...

Voici donc le dernier opus des aventures nocturnes de Larry Daley. Son fils a bien grandi. C'est un adolescent qui ne sait pas encore ce qu'il fera de sa vie. Au grand dam de son père qui aimerait bien le voir intégrer la fac. Plus que jamais il doit assumer son rôle de père. Bien sûr, là encore il peut compter sur ses amis. Mais tout ceci ne fait pas une histoire, et encore moins un film. Enfin, aux Etats-Unis, parce qu'en France... Bref, là n'est pas le débat. D'ailleurs, à propos d'histoire, c'est bien grâce à l'exportation de l'intrigue dans la capitale britannique (après un passage à Washington et son Smithonian, le plus grand musée du monde, dans le numéro 2) que celle-ci se relance. Bien sûr, un nouveau musée, cela veut dire d'autres découvertes et d'autres péripéties. Et ici, à défaut d'une vraie intrigue, on a droit à une série non-stop de situations qui permettent au spectateur de ne pas reprendre son souffle. Certes c'est efficace mais au final c'est assez vain.

En revanche, on retrouve ici ce qui a fait le succès des deux derniers épisodes, c'est-à-dire l'humour. Ce qui tombe assez bien pour une comédie. Je le concède volontiers. Mais nombre de comédies ne font pas forcément rire (suivez mon regard). Ici, on retrouve le duo comique formé par le cow-boy Jedediah et le Romain Octavius, même si l'effet de surprise de ces micro-personnages est un peu perdu. Et on peut exactement la même chose pour le singe Dexter... Cependant, un nouveau personnage permet de bien renouveler les gags. Il s'agit de Laaa, le Néandertalien, interprété par Ben Stiller lui-même. Certaines situations sont vraiment tordantes. Et la palme de l'humour revient à un acteur dont je ne peux révéler l'identité de peur de vous gâcher l'effet de surprise. Je vais donc m'arrêter là... Mais que c'est frustrant de ne pas pouvoir vous en dire plus !




Voilà, si le scénario de cet ultime volet de la franchise La Nuit au musée n'est pas transcendante, il permet tout de même de passer un bon moment en famille. Il donne vraiment envie d'aller visiter le Museum de Londres, histoire de constater in situ si toutes les merveilles qu'on y voit existent bel et bien. En plus, ce film permet de découvrir Robin Williams dans son avant-dernier rôle. Émouvant.

note : II

A.C. de Haenne




Commentaires

  1. Un peu à quoi je m'attendais, je pense que j'irais le voir si je trouve le temps, les 2 premiers étaient bien fun tout de même ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dans la continuité des deux autres. Si on les a aimé, on ne peut pas trop être déçu par celui-là. Et la petite surprise vaut vraiment le coup !

      A.C.

      Supprimer

Publier un commentaire