Vice-Versa

Le père de Riley quitte le Minnesota pour une opportunité de travail à San Francisco, embarquant sa famille avec lui. Malheureusement, du haut de ses onze ans, Riley est encore une petite fille et elle a du mal à se faire à sa nouvelle vie. Sa meilleure amie et son sport, le hockey, lui manquent terriblement... La Joie, la Tristesse, la Colère, la Peur et le Dégoût sont les cinq émotions qui dirigent chacun de nous au sein du Quartier Cérébral. Depuis son enfance, c'est la Joie qui prédomine chez Riley, mais avec les changements liés au déménagement, la Tristesse semble prendre de plus en plus le pouvoir...

Vice-Versa (2015, 1h34), film d'animation américain de Pete Docter et Ronnie Del Carmen...

Voici donc le grand retour de Pixar ! Depuis le rachat du studio d'animation (à qui l'on doit la trilogie Toy Story, Les Indestructibles, Ratatouille...) par l'ogre Disney, la qualité générale des films d'animation était en chute libre, ne produisant que des suites médiocres (Cars 2) ou des préquelles dispensables (Monster Academy, que je n'ai pas vu puisqu'elle est dispensable). Il est clair que ce nouveau long-métrage était attendu. Or, même si je n'en attendais pas grand-chose pour ma part, j'ai quand même été un peu déçu. Alors que mes enfants ont adoré, j'ai trouvé qu'il manquait à ce film le second niveau de lecture qui fait la force de tous ces films d'animation nouvelle génération (depuis plus d'une décennie maintenant), parce qu'il permet de plaire aux enfants (le coeur de cible) ET aux parents. Or si j'ai trouvé l'animation formidable (comme d'habitude), l'idée de rentrer dans l'esprit d'une petite fille vraiment excellente (d'autant que ma fille aînée à pile poil onze ans !), les personnages personnifiant les émotions principales très bien trouvés, c'est peu de dire que je me suis ennuyé. Parce que s'il arrive plein d'aventures à Joie et à Tristesse, dans la "vraie vie" il ne se passe rien, ou presque. Certes il s'agit-là d'une belle façon de montrer ce qu'il se passe dans la tête d'une enfant quand celle-ci est confrontée à sa première grande aventure, c'est-à-dire son passage vers ce qu'on appelle l'âge ingrat, je veux bien sûr parler de l'adolescence, mais au final j'ai trouvé l'ensemble assez vain. Malheureusement, car j'aurais vraiment adoré adorer ! Reste tout de même un beau film qui peut toucher plein de gens. J'en suis sûr. Et le plus important dans cette affaire, c'est quand même que mes enfants ont adoré et ont passé un très bon moment.

note : II

A.C. de Haenne


Commentaires

  1. Merci, merci, merci. Nous sommes donc au moins deux (trois avec ma femme) à nous être ennuyés et précisément pour la raison que tu décris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie. En écrivant cette chronique, je ne pensais pas faire plaisir ainsi à quelqu'un...

      A.C.

      Supprimer
  2. C'est parce c'est Dégoût et Tristesse qui dirigent vos cerveaux, à toi et à Gromovar ! :D

    A l'inverse, regarde Lune, c'est Joie qui est en roue libre !

    Finalement, il est super réaliste ce film.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il faut que Joie nous sauve, nos vies sont des enfers ;)

      Supprimer
    2. Pour être vraiment super réaliste, il aurait fallu un sixième petit personnage à l'intérieur du Quartier Cérébral : l'Ennui.

      A.C.

      Supprimer
    3. Je suis pas Jésus, je suis juste Joie :D

      Supprimer
  3. J'ai bien aimé ce film!
    J'ai pas mal souri, je ne me suis pas tordue une côte (je me tracassais de savoir si mon filleul de 5 ans y pigeait qqch -apparemment oui, plus ou moins, mais pas tout :-))
    Et il m'a fait chialer bo**el!

    J'ai apprécié les personnages etc... Ok c'est pas faux qu'il ne se passe pas grand chose "hors" de Riley.
    Le trajet est sans doute un peu trop "linéaire", du coup les rebondissements sont peut-être prévisible.
    Enfin, je ne me suis pas ennuyée perso :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tant mieux. Et mon fils de cinq semblait être dans la même situation que ton filleul : il comprenait ses choses à lui.

      Après, ce n'est pas un mauvais film (ma note est là pour le dire), mais ce n'est pas aussi bien qu'un Indestructible ou, pour un autre studio, Le Géant de Fer...

      A.C.

      Supprimer
    2. Yep, tous les goûts sont dans la nature :-)
      Ahah :-) J'ai "essayé" de lui expliquer avant d'aller voir le film, tâter le terrain pour expliquer ce qu'est une émotion (argh! C'est hypra dur quand même).
      Je pense qu'il est plus emballé par Monster & cie.
      Par contre on a vu le lancement du "Voyage d'Arlo"... je ne te raconte l'état d'excitation de l'enfant!
      (Wais, il est resté en pâmoison devant une affiche géante de Jurassick World).

      Supprimer
    3. Le mien a ses périodes : il a découvert Les Groods qu'il a vu vingt fois en boucle. Après, ça a été Moi, moche et méchant 2... Avant, ça a été la tétralogie de l'Âge de glace...

      Mais celui-là, qu'il a beaucoup aimé, je ne sais pas s'il le passera en boucle si un jour on a le DVD...

      A.C.

      Supprimer
    4. Tu vas l'en empêcher!!! :-)
      Yep les passes... chaque fois que j'allais chez ma soeur, c'était Monster qui passait en boucle. Il y a eu du Cars, et là il est à fond dinosaures (franchement, franchement, c'est pas parce qu'il a une marraine trop géniale, mais il en connait vraiment beaucoup -euh perso, yen a dont je n'avais jamais entendu parler-)

      Le fils d'un pote était à fond aussi sur Les Groods. Je n'ai jamais vu. J'ai du rattrapage à faire.

      Supprimer
    5. Non, non, je ne vais surtout pas l'empêcher. On verra bien...

      Les Groods, ce sont des hommes des caverne qui sortent enfin dehors. Mais la pertinence scientifique est, comment dire ? plutôt aléatoire...

      A.C.

      Supprimer
  4. Mon premier commentaire n'est pas passé via le smartphone, je recommence.
    Me suis ennuyée également. Je le pensais plus complexe. 5 émotions c'est un peu réducteur déjà et puis en effet il n'y a pas vraiment de corrélation avec la vie extérieure de Riley. Et puis il faut le dire : la voix de Joie est carrément crispante ! Bref une belle déception pour moi, un ennui mortel, et plus je le dis plus d'autres personnes osent dire qu'ils n'ont pas aimé non plus ;))

    RépondreSupprimer
  5. Il faudrait monter un club des gens déçus par ce film !

    Après, la voix de Joie ne m'a pas trop exaspéré. J'ai même cru qu'il s'agissait de la même voix que Riley. Je ne sais pas pourquoi...

    A.C.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire