Le Guide Howard, par Patrice Louinet

Pas facile de chroniquer un guide tel que celui-là, mais comme j'ai eu l'opportunité de le recevoir grâce à une opération Masse Critique de Babelio (merci à eux et aux éditions ActuSF), je vais quand même m'y employer au mieux.

illustration d'Alexandre Bourgois
En préambule, un petit mot sur l'auteur de ce guide, Patrice Louinet, que d'aucuns considèrent comme le grand spécialiste français, voire mondial, de l'auteur texan Robert E. Howard. Anthologiste et traducteur, il n'a eu de cesse de rendre accessible les écrits de Howard exactement tel que celui-ci les avait écrits (nouvelles expurgées des ajouts de Lin Carter et Lyon Sprague de Camp, qui s'était accaparé les textes mettant en scène Conan, le Cimmérien). L'intégralité (ou peu s'en faut) des oeuvres de Howard a été publiée aux éditions Bragelonne. En 2012, Patrice Louinet a même reçu un prix spécial aux Imaginales d'Epinal pour son travail sur REH. Si vous voulez vous faire une petite idée sur cet auteur sympathique et jovial, celui-ci avait accordé une très intéressante interview à l'équipe d'Elbakin, à l'occasion de leur douzième podcast (on peut la retrouver sur la page YouTube du site dédié à la fantasy).

Au sommaire de ce Guide Howard, on trouve :

Remerciements


Introduction



I- Dix idées reçues sur Howard


Pour être franc, ce n'est pas ma partie préférée de ce guide. Certes il y a des renseignements intéressants, des mises en perspective tout à fait salutaires, mais j'ai eu l'impression en lisant cette partie que certaines "idées reçues" avaient été inventées, juste pour remplir le quota. Bien sûr, je sais que c'est faux, mais c'est le ressenti que j'ai eu en la lisant.

II - Les vingt nouvelles qu'il faut avoir lues (et pourquoi)

Véritable guide de lecture d'une cinquantaine de pages, où Patrice Louinet chronique avec un enthousiasme non feint les vingt nouvelles qu'il considère comme les meilleures de l'auteur texan. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça donne franchement envie de tout plaquer pour se plonger dans leur lecture. Un point cocasse à signaler quand même : à deux exceptions près (dont une à propos d'une nouvelle inédite), les nouvelles de Robert E. Howard proposées ici par Patrice Louinet sont toutes disponibles avec une traduction signée... Patrice Louinet ! On est le grand spécialiste de Howard, ou on ne l'est pas.



III - Biographie

Écrire une biographie n'est pas forcément un exercice aisé, surtout s'il on veut qu'elle soit réussie. Ici, l'auteur s'en sort haut la main en moins de trente pages très éclairantes sur la vie d'un immense écrivain, dont beaucoup (comme moi) ne connaissaient que les mensonges qu'avait propagés un certain Lyon Sprague de Camp (d'ailleurs, Louinet ne cache pas son abhorattion pour ce dernier, qu'il a rencontré il y a quelques années). Une réussite !

IV - Vingt autres textes qui méritent aussi votre attention

Comme son nom l'indique, cette nouvelle partie passe en revue vingt autres textes de Howard qui valent le coup d'être lus. Mais cette fois-ci, une trentaine de pages suffisent. Là encore, ça donne envie de lire du Howard. Étonnant, non ?

V - Quelques mots laconiques sur dix autres textes

En deux pages et demies (!), l'auteur nous dit pourquoi dix textes peuvent retenir l'attention du lecteur. Certes, c'est laconique, mais ça donne tout de même grandement envie.

VI - Conan, le vrai et les imitations

illustration de Frank Frazetta
Conan est très certainement le "héros" le plus connu de Robert E. Howard, et de loin. Patrice Louinet tente de recadrer le vrai et le faux sur ce qui a été dit sur le Cimmérien. Pour ma part, j'ai trouvé très intéressant le tableau (dans une sous-partie intitulée "Conan et les femmes", tout un programme !) retraçant de façon synthétique les 21 aventures de Conan. Oui, REH n'a écrit que 21 nouvelles mettant en scène Conan.

VII - Sur Howard

En sept points et une quinzaine de pages, Patrice Louinet remet en perspective ce qu'a été Robert E. Howard et, surtout, ce qu'il n'a pas été. Encore une fois, une partie très éclairante sur l'auteur texan.

VIII - Les adaptations

Là encore en sept points (pour 20 pages cette fois), Patrice Louinet retrace les tentatives plus ou moins heureuses de REH sur grand et petit écran (et même en jeu). Le premier point, laconique, où tout est dit : "Il n'existe à ce jour aucune adaptation d'un texte de Howard au cinéma."

IX - Autour de Howard

Howard et Tolkien : quelques dates des deux auteurs montrent un étrange parallélisme.
Howard et Frazetta : comment l'un des plus grands illustrateurs du monde a su populariser REH.
Lyon Sprague de Camp : le plus grand hold up littéraire du siècle !
Glenn Lord : le gardien du temple. 

illustration de Frank Frazetta
X - Cher M. Lovecraft

Quelques extraits des échanges épistolaires entre le Texan et "le reclus de Providence", du moins vu du côté de Howard. Ou comment ce dernier, l'expérience venant, a su se démarquer de son grand ancien.

XI - Lire sur Howard

Quelques lectures complémentaires autour de REH, malheureusement toutes en V.O., à l'exception d'un fanzine français datant de 25 ans, composé de deux numéros tirés à 150 et 120 exemplaires (sic !)

Conclusion

Cette conclusion d'une demi-page a été pour moi très déceptive, car je ne l'ai pas trouvée à la hauteur du reste de l'ouvrage. 

Au niveau de la forme, ce guide est très bien fait. Le seul petit bémol à ce niveau-là, c'est le fait que le livre (au format poche) ne s'ouvre pas bien, gênant la lecture. Rien de rédhibitoire là-dedans, bien sûr. Sous une couverture splendide reprenant la photo la plus fameuse de Robert E. Howard, Patrice Louinet nous propose un guide qui se déguste par petites bouchées. Il y déploit une érudition assez remarquable qu'on dévore avec passion. Bref, un guide que je conseille à tous ceux qui veulent découvrir Robert E. Howard, mais aussi à ceux qui le connaissent déjà, ou croyaient le connaître.

Le Guide Howard - ActuSF - 288 pages - 10€ - D.L. : avril 2015

chronique écrite avec bonheur dans le cadre du défi SFFF & Diversité, item #3 :






Commentaires

  1. Tiens, le Bifrost de cet automne sera consacré à Howard. Je me demande si Patrice Louinet apportera sa pierre à l'édifice.

    Sinon, je vois dans ma bibliothèque une nouvelle lue il y a pfff... (préfère ne pas y penser) et totalement oubliée : "La pierre noire".
    Il en cause le Patrice dans son guide de celle-ci ? Et si oui, en bien ou en mouais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux le savoir, faut acheter le Guide...

      Non, j'rigole ! "Le pierre noire" est la cinquième des 20 nouvelles qu'il faut avoir lues ! Eh oui.

      Quand au Bifrost sur Howard (merci pour l'info), comment pourraient-ils faire l'impasse de l'un des plus grands connaisseurs mondiaux ?

      A.C.

      Supprimer
    2. Bon, je viens de la relire, c'est un pastiche de Lovecraft (je ne la spoile pas au cas où Bifrost la proposerait à son sommaire).

      Sympa mais avec modération parce que quelques casseroles quand même (une incohérence de dates et un agaçant "ah, oui, tiens, c'est justement ce soir la nuit de la saint-Jean, si je profitais de cette extraordinaire coïncidence pour aller me jeter dans la gueule du loup ?").

      Je vois que j'ai aussi le round-robin "le défi de l'au-delà" mais je me vois mal me l'enquiller dans la foulée du coup.

      Sinon il ressemble pas mal à Al Capone le Howard sur la photo.

      Supprimer
    3. Oui, cette photo est mythique. D'autant qu'il n'y en a pas des milliers de lui. En revanche, je ne sais pas si cette ressemblance avec le caïd de Chicago est voulue, ou pas.

      A.C.

      Supprimer
  2. De mon côté je vais attendre le Bifrost pour voir. J'ai lu d'autres critiques qui trouvaient, certes très érudit, mais très partisant, voire un peu trop et une organisation des parties un peu surprenante. C'est d'ailleurs ce que je vois dans la découpe que tu décris.
    J'aime bien lire des avis légèrement divergents!!
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie. Si tu appelles partisan le fait que toutes (ou presque) les traductions des livres proposés sont de Patrice Louinet, ça m'a aussi un peu fait tiquer. Mais que veux-tu, on a la chance en France d'avoir le plus grand (ou presque) spécialiste mondial en France, et c'est lui qui a fait toutes les traductions.

      A.C.

      Supprimer
    2. Ah ouais, vous voulez dire qu'il est juge et partie et qu'en louant Howard il loue aussi son propre travail de trad'...
      Effectivement, sous cet angle, c'est embêtant.

      sinon, je précise, j'ai lu "la pierre noire" dans la trad' de Claude Gilbert. Etait-ce à retraduire (problème de droit ou volonté de dépoussiérage) ? Je l'ignore.

      Supprimer
    3. La dernière édition de "La Pierre noire" se trouve dans "Les Ombres de Canaan", parue chez Bragelonne avec une traduction de... Patrice Louinet. En ce qui concerne le corpus hors Conan, je ne peux être sûr mais je pense qu'il s'agit d'une double volonté : dépoussiérage et de cohérence. Pour ce qui est du corpus "Conan", le but affiché est vraiment d'expurger la matière howardienne de la gangue imposée en son temps par le honni Sprague de Camp.

      Après, le fait que Louinet soit juge et partie dans ce guide à propos de ses traductions ne m'a dérangé qu'un bref instant. En effet, son expertise est trop importante pour qu'il s'empêche de conseiller des textes qu'il a traduits. Et il sait d'autant mieux quels sont les meilleurs puisqu'il les a tous traduits, ou presque.

      A.C.

      Supprimer
  3. J'avoue que je n'ai pas d'avis en propre et que je voulais justement ton sentiment sur cet aspect. Je ne suis pas attirée à la base par l'hroïc fantasy, alors je ne connais pas du tout l'oeuvre (dévoyée ou pas) de Howard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors, maintenant, tu as changé d'avis ? T'ai-je donné envie de lire ce guide ?

      A.C.

      Supprimer

Publier un commentaire