La guerre spéciale, de Xavier Mauméjean

Voici quelques années, Stagyre, à la tête d'une confédération de planètes issues de la colonisation de la Terre, a mené contre celle-ci une guerre de libération qu'elle a gagnée. A présent que la paix semble de nouveau menacée, le conseil de sécurité décide de lancer le programme secret "Guerre spéciale". C'est dans ce contexte que Paul, Meï et Ben, qui viennent tout juste d'intégrer l'académie militaire, se font enrôler pour une formation spéciale...

Entrer dans un roman de Xavier Mauméjean, c'est l'assurance de réaliser une expérience dont on ne se remet pas totalement. J'ai eu la chance de découvrir cet auteur avec son roman qui se passait du temps de l'antique Babylone, Car je suis Légion. Ensuite, j'ai continué le voyage en terre mauméjeanesque avec le splendide Lilliputia, qui nous menait jusque sur les rives de Cony Island, là où des monstres de foire étaient exposés à l'avidité perverse des "normaux". Portés par un style fluide, et une érudition qui ne se voit jamais, les romans de Xavier Mauméjean gagnent à être connus. C'est pour cette raison que, à l'occasion du défi Summer Star Wars VI, je me suis précipité sur ce roman de Space Opera. En me disant que, même s'il s'agit d'un roman jeunesse, cela ne peut qu'être bien puisqu'il s'agit d'un roman de Mauméjean.

Malheureusement, sans être un mauvais roman, je me suis très vite rendu compte que je me trompais. En effet, en édulcorant pas mal son écriture, en enlevant toute la chair et la monstruosité qui fait l'originalité de son oeuvre adulte, Mauméjean nous sert ici un roman mineur. En tant que lecteur, on ne retrouve pas ce qui fait la force de son oeuvre. En plus, en 200 pages tout juste, l'auteur nous donne à lire pas mal des poncifs de la SF, du space opera en particulier. Pour un adulte habitué au genre, on reste un peu sur sa faim, surtout au niveau de la conclusion qui m'a semblé un peu trop "facile".

En revanche, pour un lecteur assez jeune (le livre est indiqué à partir de 11 ans) qui voudrait découvrir ce genre, cela reste un bon roman d'aventure, enlevé et sans temps mort. Un livre où il pourra facilement s'identifier aux différents personnages, sympathiques mais jamais plats (comme souvent). C'est didactique parfois, sans être ennuyeux.

En conclusion, même si je me suis trompé en croyant retrouver le Mauméjean de Lilliputia, j'ai tout de même passé un (court) moment de lecture agréable.



note : II

A.C. de Haenne

Commentaires

  1. D'un certain point de vue, c'est une sorte de réponse au Starship Trooper d'Heinlein. Mais on est d'accord, c'est un Mauméjean tout à fait mineur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a de ça. Très référencé, mais qui manque de subtilité.

      Mais est-ce un Mauméjean mineur, ou un Mauméjean pour mineurs ?

      A.C.

      Supprimer

Publier un commentaire