Omale, par Laurent Genefort

Omale est un monde plat où vivent en relative harmonie trois espèces : les Humains, les Chiles et les Hodgqins. Plusieurs individus de différentes espèces ont reçu une mystérieuse coquille d'oeuf, ainsi qu'un billet pour voyager à bord d'un gigantesque dirigeable chile, le Yyalter. Quel est le but de leur voyage ? Qu'ont-ils en commun ? Quelle est la signification de cette coquille ? Toutes ces questions, et beaucoup d'autres encore, ils se les poseront...

Couverture de Manchu
Théorisée pour la première fois en 1960 par le mathématicien et physicien Freeman Dyson, la sphère qui porte son nom est une mégastructure artificielle qui englobe une étoile (et quelques-unes de ses planètes) pour capturer l'énergie produite par celle-ci. Dès 1970, Larry Niven intégrait cette idée de sphère de Dyson dans son cycle fameux de l'Anneaux-Monde. A la seule différence que la fameuse sphère n'était pas complète. Dans Omale, Laurent Genefort (auteur français dont j'ai déjà parlé par ici, et que j'ai rencontré par là) s'est emparé du concept dans son acception la plus littérale. Ainsi, c'est sur cette base qu'il créa un monde fabuleusement gigantesque, représentant cinq-cent cinquante fois la surface de la Terre.

Voici quelques temps déjà, j'avais pu tester la réputation assez flatteuse du cycle d'Omale en lisant, dans une grande surface culturelle, les premières pages de ce roman paru en 2001 dans la collection Millénaires, chez J'ai Lu. Tout de suite, j'avais été subjugué par cette capacité de l'auteur français à rendre cohérent l'immensité de son monde. Or, lorsque j'ai su que c'était la collection Lunes d'encre qui allait ressortir en intégrale les trois romans et les sept nouvelles qui composent le cycle, mon sang n'a fait qu'un tour ! Il me le fallait... Et puis, en octobre dernier, j'ai fait partie des treize heureux blogueurs qui participaient à l'opération : "13 ans, 13 blogs", organisée pour fêter les treize ans de la fameuse collection dirigée par Gilles Dumay (aussi rencontré par là, en même temps que Genefort, la boucle est bouclée).

L'édition de 2001
Ainsi, comme je me l'imaginais sans peine, ce petit plaisir pris lors de mon premier et trop court essai avec Omale s'est transformé en pur bonheur tout au long des 450 pages (environ) de ce roman jubilatoire. A l'aide d'une plume ciselée et poétique, Laurent Genefort nous plonge dans son monde, et l'on suit avec délectation les péripéties de sept personnages principaux tous vraiment différents les uns des autres, à la psychologie fouillée, et à l'histoire détaillée. On est vite subjugué par le pouvoir d'évocation de l'auteur qui parvient, avec une facilité déconcertante, à nous rendre crédible son monde si grand que les voyages ne se comptent pas en heures, ni même en jour, mais bien en mois. 

Aucun temps mort (ou peu s'en faut, vers la fin, juste avant une conclusion dont je ne vous dirais rien sinon qu'elle clôt un superbe roman de façon tout à fait magistrale) ne vient affaiblir ce livre dont je vous conseille l'achat sans hésiter. Seul le prix (30€) pourrait paraître rédhibitoire... Seulement, à ce prix-là, ce n'est pas un roman de Laurent Genfort que vous vous offrez, mais bien deux ! Alors, n'hésitez plus et foncez : ce livre est vraiment pour vous !

note : IV

Commentaires

  1. Il est dans ma PAL ! Et je m'en délecte par avance ! ;)
    Et les deux tomes côte à côte, quelle beauté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'ai pas parlé de la couve, qui est absolument magnifique ! Et les deux ensemble, comme tu dis, c'est encore plus beau !

      A.C.

      Supprimer
    2. Ah, et Lorhkan ? Il faut absolument que ce livre remonte dans ta PàL ! Limite il faudrait que tu arrêtes toutes tes lectures pour lire celui-ci ! C'est ce que j'ai fait et je ne regrette pas ! Je ne pouvais plus attendre...

      A.C.

      Supprimer
    3. Héhé, ça va venir. En début d'année normalement. ;)

      Supprimer
    4. Ah ! Bonne nouvelle ! J'attends ton article avec impatience !

      A.C.

      Supprimer
  2. Un prochain craquage pour ma part, le prix des deux tomes m'a refroidi mais j'y passerai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que le prix puisse paraître prohibitif... Cependant, comme je le dis dans l'article, 59€ (le prix des deux tomes en intégrale), c'est pour trois romans et un recueil de nouvelles. Ce qui fait le bouquin en Lunes d'encre à moins de 15€ ! Bon, d'accord, c'est facile pour moi de dire ça, vu que je les ai eu gratuitement (ou presque ! oui, j'ai quand écrit un article prouvant tout mon amour pour Lunes d'encre !).

      Cependant, comme le dit si bien Raoul Abdaloff (Salle 101) : "Ami pauvre, économise sur ta bière et paye-toi ce livre, ça vaut vraiment le coup !"

      Et puis, en plus, vu l’intérêt que semble susciter cette chronique, tu n'es pas le seul à être intéressé par cette intégrale...

      A.C.

      Supprimer
  3. Moi aussi il me tente bien, mais je vais attendre un peu avant d'investir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'attends pas trop quand même... C'est demain, Noël ! ;-)

      A.C.

      Supprimer
  4. Je l'ai mis sur ma liste pour Noël parmi d'autres, mais le Papa Noël a choisi de m'apporter d'autres bouquins. A la prochaine occasion j'espère!! Surtout que ton avis me donne bien envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est le plus beau des compliments que tu puisses me faire !

      A.C.

      Supprimer
  5. Les 30 euros valent la peine, rien que pour les superbes couvertures déjà. Quant au contenu, j'ai découvert le premier tome et je ne suis pas déçue, j'ai bien aimé la psychologie des personnages et l'originalité des différentes espèces qui peuplent cette étrange planète plate.
    Beau billet :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.

      Oui, 30€ pour un tel objet, cela ne me semble pas du vol, d'autant que ce qu'il y a à l'intérieur n'est pas mal non plus...

      A.C.

      Supprimer
  6. Salut,
    Ca fait pas mal de fois que je vois ce bouquin et le tome 2 trôner sur les étalages (je les ai mis côte à côte pour admirer le travail d'illustration de Manchu) et ta chronique me donne bien envie de l'acheter !
    A bientôt,
    Jérémie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais-toi plaisir, tu ne regretteras pas ton achat, tu peux me faire confiance !

      A.C.

      Supprimer
  7. J'envisage très sérieusement de me faire cadeau de ces deux ouvrages. Je suis définitivement fan des univers de Genefort. Il a un pouvoir d'immersion excellent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu auras bien raison ! En plus, tu sais qu'il vient d'écrire un quatrième roman dans l'univers. Ainsi que la novella dans le précédent Bifrost...

      Quant à l'écriture de Genefort, tu prêches un converti ! ;-)

      A.C.

      Supprimer

Publier un commentaire