Man of Steel

Sur Krypton, rien ne va plus. A force d'épuiser les réserves naturelles de la planète, ses habitants ont fini par toucher le noyau de celle-ci, au risque de la faire exploser. Jor-el et sa femme, qui avaient prévenu le Conseil des Sages des conséquences d'une telle folie, décident d'envoyer leur fils, premier Kryptonien né par les voies naturelles depuis des siècles, sur une autre planète, les Etats-Unis la Terre. Élevé par un couple de fermier sans enfant, Kal devenu Clark Kent prendra peu à peu conscience de l'immensité de ses pouvoirs...

Man of Steel (2013, 2h23), film américano-anglo-canadien de Zack Snyder, avec Henry Cavill, Amy Adams, Kevin Costner, Lawrence Fishburne, Mickael Shannon, Russel Crowe, Diane Lane... 

Depuis quelques temps (en gros, depuis la dernière crise financière majeure), les gros studios hollywoodiens ont décidé de mettre le paquet (entendez un minimum de 200 millions de $ !) sur certaines productions à grande valeur ajoutée de spectacle spectaculaire et de destruction en tout genre. Très souvent, ce genre de film, aussi appelé blockbuster (littéralement, qui fait exploser le quartier (sic !)), est un film de super-héros (ou apparenté). L'année dernière, nous avions eu droit au pas si mal Avengers de Joss Weddon et au pas si bien Dark Knight Rises de Christopher Nolan. Et si parfois la qualité est au rendez-vous (pour n'en citer qu'un, j'évoquerais juste l'accident industriel John Carter), très souvent le problème de ce genre de films à (très) gros budget, c'est que le retour sur investissement qui est exigé oblige à rogner sur le scénario, lui préférant une réalisation parfois maline (au mieux), pour ne laisser au final qu'un grand spectacle assez vain.

Malheureusement, c'est un peu le cas de ce Man of Steel, reboot survitaminé des aventures de Kal aka Clark Kent aka Super Man.

J'ai la faiblesse de plutôt bien aimer les films de Christopher Nolan, malgré sa tendance à une certaine surenchère dans la grandiloquence et le spectaculaire à chacun de ses films (Inception et le dernier Bat Man en sont les exemples parfaits) et on trouve tout à fait la patte de ce réalisateur, même s'il n'est ici "que" producteur (on connaît l'importance de ce poste dans l'industrie cinématographique d'Hollywood). En revanche, j'émettrais des réserves plus importantes quant au "vrai" réalisateur de ce long-métrage (qui a dit trop long ?), Zach Snyder. Autant j'avais été plutôt charmé par le côté (trop ?) fidèle du scénario de Watchmen, autant son film esthético-fasciste 300 m'avait déplu (et n'évoquons pas là les chouettes et les guerrières à jupette).
Malgré tout, c'est bien ce duo à la barre de cette nouvelle version du super-héros créé en 1932 par deux jeunes auteurs juifs d'origine européenne qui m'avait donné très envie de la découvrir (en plus d'un teaser assez bien trouvé).
La toute première partie qui se passe sur Krypton est loin d'être transcendante (malgré une esthétique organique assez bien trouvée). C'est un mélange de space opera et de fable écologique qui n'atteint à aucun moment le but visé. C'est malheureusement assez froid, même lorsque le noyau en fusion finit par exploser (?).
Ensuite, la partie qui se passe sur Terre donne plein d'espoir. Le scénario est assez bien trouvé, distillant par petites touches les découvertes de son propre pouvoir par Clark Kent. A signaler que les parents du jeune super-héros en herbe sont joués par Kevin Costner et Diane Lane, juste excellents.
C'est par la suite que le film sombre dans le gros n'importe quoi, à base de destruction d'immeubles (coup d'essai à Smallville, puis feu d'artifice à Metropolis), très syndrome post-11 septembre, et d'idéologie d'hégémonie américaine, le tout saupoudré d'un relent d'iconographie christique. Une apothéose de bruit et de fureur censée montrer la puissance d'un sur-homme mais qui ne laisse voir que l'indigence et la vacuité d'un scénario au final bien poussif.

Bref, malgré quelques bons acteurs (à signaler un Michael Shannon bien loin de sa folie dans Take Shelter et  une Amy Adams en Loïs Lane moins potiche que d'habitude), ce Man of Steel s'avère bien décevant.

Au final, beaucoup de bruit pour rien.

note : I

A.C. de Haenne

Cette chronique est pour moi la première qui entre dans le cadre du challenge Summer Star Wars Episode I


Commentaires

  1. Ha ben de mon côté j'ai totalement adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ton côté sur-homme qui veut ça ! ;-)

      Je peux te dire que j'aurais bien aimé adorer et que, malgré tous les commentaires qui tombaient sur les réseaux, j’espérais toujours voir autre chose. Eh bien non, malheureusement.

      Tant mieux si tu as apprécié !

      A.C.

      Supprimer
  2. Mais euh c'est moi qui aime pas d'habitude les films de Snyder xD.
    Bon ceci dit j'avais pas trop d'attentes (voire plutôt des craintes), du coup j'ai apprécié ma séance de ciné, limite j'aurais fusillée l'amie d'un ami à côté de moi qui a fait des commentaires tout du long xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que j'avais beaucoup trop d'attentes.

      Et les commentaires pendant la séance comme si on était dans le salon devant un DVD, c'est la mort. J'ai résolu le problème en allant tout seul au ciné... ;-)

      A.C.

      Supprimer
  3. J'ai moi aussi adoré, un des grands films de super-héros !
    J'étais à fond du début à la fin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, les goûts et les couleurs...

      A.C.

      Supprimer
  4. Oh, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir trouvé ce film très très très moyen (j'ai passé tout le film à avoir des éclats de rire nerveux à voir tout ce qu'ils ont fait de l'histoire de Superman (par contre, même Amy Adams n'a pas trouver grâce à mes yeux (mais c'est parce que j'aime le côté potiche/léger de Loïs Lane)).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas un fan absolu de Superman mais j’espérais quand même mieux. Il commençait bien, pourtant. Heureusement, la "Fête du cinéma" m'a permis de rattraper de bons films que j'avais loupés.

      En tout cas tu as raison, on n'est pas nombreux à ne pas avoir trouvé ce film génial...

      A.C.

      Supprimer
  5. Voila un avis qui va dans le sens des autres que j'ai vu passer et qui me laisse penser, sans l'avoir vu, que ça peut être un beau spectacle, si l'on arrive à considérer le film comme étant l'histoire d'un super-héros lambda et pas celle de Superman. Bref, définitivement quelque chose que je n'irai pas voir. :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en as vu tant que ça, des avis négatifs sur ce film ? J'ai plutôt vu un certain consensus sur ce long-métrage. En tout cas, moi, je te conseillerais plutôt de passer ton chemin que de perdre du temps à aller voir celui-là !

      A.C.

      Supprimer
  6. j ai beaucoup aimé et j ai qu une chose à dire: kevin t es le meilleur change rien!!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire