Kafka à Paris, par Xavier Mauméjean

En 1911, Franz Kafka et son ami Max Brod débarquent à Paris. Les deux écrivains sont bien décidés à se lâcher dans cette ville qui leur promet tant. Mais les aventures qu'ils vont y vivre dépassent, et de loin, toutes leurs attentes...


Graphisme : François-Xavier Delarue
Après l'incroyable American Gothic, c'est peu de dire que j'attendais le prochain Xavier Mauméjean au tournant. Grâce à Babelio et aux édition Alma (déjà l'éditeur du précédent ouvrage), j'ai eu la possibilité de lire Kafka à Paris en avant-première (le livre sort officiellement le 20 août 2015). C'est le genre de proposition qui ne se refuse pas et j'ai bien sûr sauté sur l'occasion.

D'habitude, les histoires (dans les romans et surtout dans les films) tirées de faits réels ont tendance à me faire fuir. Il n'y a rien de plus ennuyeux à lire ou à regarder qu'un scénario où l'auteur n'a pas fait fonctionner son imagination. Ici, c'est tout le contraire ! Car, effectivement, les deux écrivains tchèques de langue allemande sont bien venus à Paris. Mais que s'est-il passé pour eux dans la capitale française, nul ne sait vraiment. Les deux auteurs n'avaient pas encore publié d'oeuvre majeure et acquis la célébrité qu'ils auraient plus tard. Et c'est là qu'un écrivain à l'imagination débordante tel que Xavier Mauméjean entre en scène pour nous narrer les 1001 aventures des deux Pragois à Paris.

Et quitte à inventer, autant se lâcher. C'est ce que fait l'auteur français, pour notre plus grand bonheur. Parce que Kafka à Paris n'est rien d'autre qu'un roman d'aventures. Et celles de Kafka et Brod vont se succéder à un rythme de plus en plus effréné. Ils vont rencontrer des personnalités célèbres du Paris d'avant-guerre. Je ne citerai aucun nom, de peur de gâcher l'effet de surprise.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé. Et même s'il n'a pas l'ambition d'un American Gothic (sûrement le chef d'oeuvre de l'auteur), ce Kafka à Paris reste tout de même bien au-dessus du lot. Grâce à une plume toujours aussi belle, Xavier Mauméjean nous entraîne très loin. Et comme à son habitude, il nous livre un roman qui se termine en apothéose !

Kafka à Paris, édition Alma Editeur, 268 pages, 18€, août 2015

note : III

A.C. de Haenne

Chronique réalisée grâce à Babelio

tous les livres sur Babelio.com


et dans le cadre du challenge Summer Short Stories of SFFF :






Commentaires

  1. J'ai cette semaine fini Ganesha du même auteur et c'était tout bonnement excellent. Là aussi, un personnage ayant existé en support (Joseph Merrick) et tout un tas de choses qui ne sont probablement pas avérées mais passionnantes. Je suis aussi bluffée par le talent d'écrivain de Mauméjean, il a un style excellent et un vocabulaire qu'on ne trouve pas à tous les coins de rue. J'en relirai certainement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai récemment trouvé "Ganesha" en bouquinerie, mais je ne l'ai pas encore lu (en gros, j'avais le choix entre celui-ci en avant-première ou un ancien, et j'ai choisi celui-ci).

      En revanche, dans le genre "roman extraordinaire tiré d'une histoire vraie", je te conseille "Lilliputia". Là encore un style merveilleux au service d'une histoire incroyable.

      A.C.

      Supprimer

Publier un commentaire