Seul sur Mars (The Martian), par Andy Weir

Alors que la troisième mission Arès est entrée dans son sixième jour sur quinze prévus, une terrible tempête de sable éclate. Elle est d'une force telle qu'un des membres de l'équipage, Mark Watney, est projeté au loin. Ces coéquipiers le croient mort et le capitaine Lewis décide d'abandonner la mission et ordonne un retour sur Terre précipité. Mais Watney finit par se réveiller, seul sur Mars. Bien décidé à survivre, il s'organise comme il le peut...

Photographie de couverture : © NASA
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Andy Weir a le sens de la formule. C'est au travers du journal de bord de son héros que l'on suit ses aventures, abandonné sur une planète inhospitalière par les membres de son équipage qui le croyait mort. Et l'auteur américain (dont on apprend par la quatrième de couverture qu'il a été engagé comme programmeur informatique par un laboratoire à l'âge de quinze ans), qui signe ici un premier roman, nous distille les pensées pleines d'humour (pour contrer le désespoir de se retrouver ainsi laissé à l'abandon) d'un astronaute pour le moins débrouillard. 

Si le réalisme n'est pas toujours au rendez-vous (même si l'auteur semble s'être beaucoup documenté, on peine parfois à croire à certaines situations), le lecteur pas trop exigeant pourra passer outre et apprécier ce page turner tout à fait recommandable. Ceux qui attendent de la hard SF devront passer leur chemin parce que ce livre n'est pas pour eux. Pour ma part, malgré un style assez pauvre (c'est l'effet journal de bord), j'ai beaucoup apprécié cette lecture certes simple et pas prise de tête mais avant tout très agréable. Et la perspective de l'adaptation cinématographique (même si elle est due au réalisateur de ça, on espère tout de même que ce sera d'un autre niveau) qui se profile à l'horizon de l'année 2015 (comme la date de sortie a déjà changé une fois, je vais éviter de la donner ici) est assez enthousiasmante. Pour une fois, c'est bon de lire un roman avant de voir le film, et que l'adaptation se fasse vraiment. Donc, c'est sûr, j'irai le voir et, c'est plus qu'évident, je vous en reparlerai !

Seul sur Mars (The Martian) - Bragelonne - traduction de Nenad Savic - 408 pages - 20€ - D.L. : novembre 2014

note : II

A.C. de Haenne

Vous pouvez trouver d'autres avis chez Le Galion des EtoilesHerbefolLorhkan et Escroc-griffe. Et chez Gromovar qui l'avait lu en V.O.

chronique réalisée dans le cadre de challenge Summer Star Wars III :



Commentaires

  1. C'est vrai que d'un point de vue littéraire, c'est assez basique, mais pour ma part j'ai adoré... Ca faisait longtemps que je n'avais pas dévoré un livre comme ça ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord. Un très bon roman à emmener et lire sur la plage !

      A.C.

      Supprimer

Publier un commentaire